Le centenaire de la « der des ders »

 

Une délégation d’élèves de 3e volontaires a participé à la commémoration du 11 novembre, au square de Verdun à Mansle, en présence des anciens combattants, des élu(e)s, des gendarmes, des sapeurs-pompiers, de la chorale du Pays manslois, de M. Gaurichon, des classes de CM2 et d’une foule d’anonymes.

Avec la gravité de circonstance, ils ont égrainé les noms des soldats manslois tués pour la France. Ils ont aussi lu la déclaration solennelle de l’UFAC (union française des anciens combattants). Ils ont, avec leurs camarades allemands, proposé deux mises en voix de textes : un extrait du livre d’Erich-Maria Remarque (A l’ouest, rien de nouveau), dans la langue de nos deux pays, et un florilège de réflexions composées par leurs soins, évoquant la souffrance partagée de ceux qui subissent la guerre et louant les mérites de l’amitié entre les peuples.

La cérémonie de ce 11 novembre 2018 sera évidemment un grand cru et sans doute pas la dernière. Mais tous les participants, y compris M. le maire de Mansle, dans son discours, ont bien eu à l’esprit le rôle de la construction européenne dans l’élaboration d’une paix qui dure depuis plus de soixante-dix ans et que nous devons apprécier à sa juste valeur.

Texte et photos : C.R.